Exchange, virtualisation, CSV et formatage

J’ai effectué pendant plusieurs semaines une campagne de JetStress pour un client dont les serveurs Exchange 2013, virtualisés, utilisaient des disques VHDX posé sur des CSV Hyper-V.

On connait bien sur la recommandation Exchange de faire un formatage 64KB sur les disques de données, mais qu’en est-il des volumes CSV? Dans notre cas de figure, la recommandation avait été suivi sur les VM Exchange, mais pas sur les volumes CSV des hôtes Hyper-V : ceux-ci étaient restés à la taille par défaut (4KB).

La différence n’était pas flagrante au départ, on obtenait au final des courbes de latence correcte en situation nominale. C’est devenu beaucoup plus flagrant lorsqu’on a commencé à stimuler un peu plus le stockage (dans notre vas via une reconstruction de raid group). En observant la latence des IO entre les VM et les hôtes Hyper-V, il y avait certes des courbes ayant la même allure, mais pas la même amplitude : un pic de latence de 200ms côté Hyper-V pouvait se transformer en pic de 1000ms côté VM!

Une fois les volumes CSV formatés en 64KB, nous avons pu récupérer en moyenne 10% de latence en moins et surtout des pics de latence beaucoup moins prononcés pendant les phases de reconstruction raid.

Je n’ai pas l’explication technique, qui est plutôt dans les mains d’un expert stockage, mais je suppose que mes IO random 32KB ou pire mes IO Séquentiels 256KB étaient fragmentés par l’hôte Hyper-V, qui attendait d’avoir l’acquittement de l’ensemble des blocs avant d’acquitter la VM.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*